Les coulisses de l’ouverture d’un coworking à Rennes

Les coulisses de l’ouverture d’un coworking à Rennes

Depuis peu, nous avons ouvert 2 nouvelles Maisons du Coworking dans la dynamique ville de Rennes. L’occasion parfaite pour vous raconter les coulisses de l’ouverture d’un espace de coworking !

Etape 1 : le choix de l’emplacement

Au commencement, l’étude de marché

Elle permet de déterminer s’il y a une opportunité à ouvrir un espace de coworking. Elle se base sur des indicateurs comme la concurrence (le nombre, le type et la zone de coworking existants) et aussi des données sociodémographiques.

La métropole rennaise, par exemple, compte plus de 215 000 habitants . Rennes est une métropole très dynamique avec une forte activité économique, dûe au nombre d’entreprises en hausse qui s’y installent.

Il y a très peu de concurrence pour ce nouveau concept d’espace professionnels. Le coworking révolutionne le marché du bureau en le rendant accessible aux indépendants, TPE et PME. Un phénomène largement encouragé par les collectivités territoriales qui y voient là l’opportunité de développer leur activité économique. Ainsi, la mairie de Rennes et notamment le Bureau des temps de Rennes Métropole ont joué un rôle facilitateur dans notre implantation en région.

Chris Geraghty est directeur des opérations à La Maison du Coworking. Il nous explique la démarche : “Pour prendre notre décision, nous sommes allés à la rencontre des acteurs locaux du coworking comme le Collectif Rennes Coworking qui regroupe 12 espaces de coworking. On a rencontré les gérants de sites comme Le Loft, La Jungle, Meeting Point, Smile qui nous ont confirmé qu’il y avait une forte demande.”

La ville de Rennes est aussi très accessible. Elle se situe à quelques heures de train seulement des grandes villes comme Paris, Nantes et Lille et entourée des régions de Normandie et de Pays de la Loire.

Trouver un emplacement précis

Une fois la zone géographique validée, il convient de trouver un emplacement précis. Chaque coworking propose ses spécificités. À La Maison du Coworking, nous avons un positionnement fort : celui de rapprocher l’espace de travail du domicile en s’implantant en prioritairement en périphérie, pour éviter les embouteillages à nos coworkers. Une valeur qui nous est chère mais pas sans contrainte, l’emplacement idéal doit nécessairement être bien desservi par les transports en commun, à proximité d’une autoroute ou d’un parking pour ceux s’y rendant en voiture.

“Nous nous sommes vite aperçu que Rennes avait la métropole idéale pour reproduire la logique de grappe que nous avions à Lille : l’idée n’était pas d’ouvrir un mais plusieurs espaces de coworking”, précise Chris. Et a priori, des Maisons du Coworking seraient à l’étude pour les villes suivantes : Saint-Grégoire, Chantepie, Cesson-Sévigné, Vern-sur-Seiche, Chartres-de-Bretagne, Vezin-le-Coquet.

A l’heure actuelle, nous proposons 2 espaces de coworking sur Rennes. Le premier est un ancien hôtel particulier, situé au coeur de la ville rue de la Monnaie, entouré de commerces et de restaurants, à 2 minutes du métro Sainte Anne et à 100 mètres du parking de la place des Lices. Le second coworking est situé à proximité de la rocade, dans la zone d’activité d’Atalante Champeaux, un quartier de Rennes.

Dernier point mais pas des moindres, le lieu doit aussi respecter des normes comme la norme d’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite et les espaces réglementaires pour déterminer votre capacité d’accueil.

Place à l’aménagement !

À la Maison du Coworking, nos valeurs transparaissent dans une identité visuelle forte ! C’est elle qui guide toutes nos actions au moment d’aménager un espace. Une fois le lieu trouvé, nous devons penser l’organisation des espaces, engager des travaux de rafraichissement et mettre en place la touche finale : la déco ! Pour cela, nous sollicitons systématiquement des acteurs locaux tels que des architectes, des agences immobilières et des entreprises de travaux.

L’organisation des espaces

À la Maison du Coworking, nous privilégions la pluralité des espaces : vous trouverez chez nous des bureaux fermés, des open spaces, des salles de réunion, une cuisine mais aussi des canapés, fauteuils, estrades… parce qu’il existe d’autres manières de travailler qu’à un bureau !

D’une surface de 200 m², La Maison du Coworking de Rennes (Centre) s’ouvre sur un couloir lumineux grâce à sa verrière surplombante, donnant sur une cour intérieure et desservant plusieurs bureaux privés, un open space et une salle de réunion pouvant accueillir jusqu’à 8 personnes, avec pour trésor particulier la présence d’un vieux coffre-fort Fichet ! Une cuisine et un espace détente ont été entièrement aménagés au sous-sol.

Avec ses 1200 m², La Maison du Coworking de Rennes (Atalante Champeaux) vous fait directement entrer dans son espace dégagé : une cuisine ouverte sur un grand salon qui fait office d’espace détente. Les coworkers pourront profiter de la terrasse extérieure aux beaux jours. Il propose un open space (avec des postes de travail fixes et nomades), une salle de réunion et un grand nombre de bureaux privés. Il dispose aussi de nombreuses places de parking et un parking à vélos.

Rafraîchissement et déco

A chaque espace de coworking, une nouvelle déco s’impose ! On ne reproduit jamais la même chose à chaque fois. L’idée c’est de travailler une personnalité à chaque espace pour donner une âme à chaque lieu. Pour cela, La Maison du Coworking se fie à l’architecte et aux artisans régionaux en charge des travaux. “Nous veillons toutefois à ce que la charte graphique et notre fonctionnement technique (l’accessibilité 24h/24 et 7j/7 grâce à la badgeuse et l’alarme, éclairage automatique) soient respectés”, précise Chris.

La décoration de La Maison du Coworking rue de la Monnaie ne s’est pas faite sans contrainte. Le lieu étant classé Bâtiment de France, il ne fallait rien entreprendre qui puisse le dénaturer. Tapis, luminaires et papiers peints sont venus le sublimer. Et même le mobilier de bureau Made in France : pour faire ressortir le cachet des lieux, les plateaux des bureaux ont été choisis en bois pour rappeler la couleur du parquet.

À La Maison du Coworking d’Atalante Champeaux, cet été, la peinture va être refaite ainsi que certains sols, comme dans l’open space avec de la moquette pour étouffer les bruits de pas. Des éclairages seront ajoutés dans les couleurs et les espaces communs. Des cloisons seront montées pour séparer les bureaux. Même la façade sera rafraîchie ! Une décoration à notre image, en toute simplicité !

Pour les deux espaces, il a aussi fallu installer les équipements de base, notamment informatique (imprimantes, Internet, etc.) et embaucher des prestataires (ménage, café, etc.).

“À chaque ouverture de coworking, nous nous rapprochons du réseau Entreprendre”, nous explique Camille, chargée de communication de La Maison du Coworking. “Cette association vient en aide aux TPE et PME en phase de développement. Ils nous recommandent des prestataires de confiance. À Rennes, le bouche à oreille tourne à plein régime, c’est pourquoi il est important de se faire connaître en travaillant son réseau local.”

À la rencontre de nos futurs coworkers !

Justement, en matière de communication, la Maison du Coworking mise avant tout sur le bouche à oreille. Ce qui a fait son succès sur la métropole lilloise. Une campagne de Relations Presse a été lancée en complément : un premier article est apparu dans le JDE. “Nous ne recherchons pas la notoriété à tout prix”, complète Chris. “Si nos coworkers aiment leur espace, ils en parlent tout naturellement. Alors on concentre toute notre énergie à leur satisfaction, en animant nos espaces de coworking et en répondant rapidement à leurs demandes”.

Animés par le même état d’esprit ? Demandez une visite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires.