Drag
Nos maisons

Nos prestations

On s'appelle ?
  • Coworkers

Anne-Hélène Hamonic, consultante auprès des avocats

Anne-Hélène Hamonic, permet aux avocats de meilleures performances.

Peux-tu nous présenter ton activité en quelques mots ?

Mon métier aujourd’hui, c’est de permettre aux avocats deux choses : 

  • Produire mieux à moindre coût.
  • Vendre plus de missions.

Je me suis rendu compte que les avocats sont, contrairement à ce qu’on peut imaginer, peu performants en production et en vente, en tout cas au regard des efforts fournis. Ce sont de très bons juristes, des experts dans le domaine, mais à l’université ou à l’école d’avocats, ils n’ont pas appris ces spécialités. Cela a un impact direct sur leur rentabilité. Donc moi je les aide sur cette partie, à être plus performants !

Voici les axes que je travaille avec eux : 

Dans la production : un mix d’organisation, de méthodes, de processus et d’outils. Objectif : intégrer les équipes, repenser l’organisation en cours, perdre moins de temps ! 

Côté développement : comment je communique pour avoir des rdv ? Et une fois que j’ai des rdv, comment je me vends correctement.

En quoi consiste ton travail au quotidien ?

Je travaille beaucoup chez mes clients ou en visioconférence. Auprès des clients, généralement, je commence par un état des lieux de leurs organisations/méthodes, j’échange avec les équipes pour prioriser les différents projets puis je les accompagne sur les différentes thématiques en fonction des priorités que nous avons construites ensemble. 

Une grosse partie de mon travail est tout ce qu’il y a “à côté”, avec notamment une forte présence sur les réseaux sociaux (Linkedin, Twitter, Instagram). Je fais aussi beaucoup d’ateliers/formations, j’interviens notamment en écoles d’avocats. Je n’ai pas de journée type et c’est ce que j’aime dans l’entrepreneuriat : chaque journée est différente

Quels sont tes futurs projets ou tes projets actuels ?

En projet actuel, un partenariat que j’ai validé avec les avocats de Paris, ce qui est un beau tremplin pour mon activité. J’ai aussi un projet de digitaliser mes offres avec des diagnostics en ligne par exemple. Je travaille dessus actuellement pour offrir des solutions qui soient accessibles au plus grand nombre. Enfin, je prépare des modules e-learning et ateliers, j’ai plein de projets tout le temps en fait ! 

Comment devient-on consultante auprès des avocats ?

Je suis arrivé là un peu par hasard, car j’avais une formation trilingue et j’ai eu une opportunité de travailler chez les avocats, car ils recherchaient justement un profil trilingue. J’avais 20 ans, depuis j’ai fait plein de types de structures, plein de postes différents, toujours en cabinets d’avocats. Je n’ai pas de parcours type et aujourd’hui, mon métier, c’est moi qui l’ai créé !

Plus jeune, quel était ton métier de rêve ?

Je ne savais pas trop ce que je voulais faire. Mais j’étais sûre que je ne voulais pas passer des années sur les bancs de la fac. Je voulais du concret, de l’opérationnel et c’est ce qui se ressent dans mon métier aujourd’hui. 

Qu’est-ce qui t’as le plus séduit chez LMDC ?

Le fait de ne pas être isolé chez soi et la diversité des profils au sein des espaces de coworking. Et le fait qu’il y ait deux espaces à Rennes ! Un en centre-ville et un en périphérie, c’est parfait pour les rendez-vous, cela me permet d’alterner entre les moyens de transport (voiture ou transport en commun). Et enfin, les prix sont accessibles.

Quelle est ta maison ? Que peux-tu en dire ? 

Je suis beaucoup à Atalante Champeaux en ce moment, mais je peux aussi aller à Monnaie. J’aime beaucoup le look des espaces et la coworking manageuse gère ça très bien. Ça fait 10 ans que je travaille dans les coworking et c’est le premier où j’ai eu envie de poser mes valises !