Drag
Nos maisons

Nos prestations

Je visite
  • Portraits

Oliver Gaestel, cofondateur de SEO Design

Peux-tu nous présenter ton activité en quelques mots ?

Nous sommes une agence Web spécialisée dans le référencement naturel SEO. Notre but est de faire en sorte que les sites internet des clients soient les plus visibles en page 1 de Google. Nous sommes trois dans l’agence pour effectuer ce travail :

  • Tanguy, qui est co-fondateur et expert SEO
  • Marc-Antoine,  qui est responsable pôle éditorial
  • Et moi, Olivier, cofondateur. Je m’occupe de toute la gestion interne de la société., mais aussi le marketing et administratif.

En quoi consiste ton travail au quotidien ?

On fonctionne un peu comme une startup, tout est à la fois très structuré et très exponentiel. Tanguy définit en amont avec les clients leurs besoins et à partir de là, il élabore la stratégie SEO. C’est lui l’expert qui va proposer aux clients et se mettre d’accord pour avoir la stratégie optimale.

Moi derrière, je vais m’assurer que tous nos processus internes soient respectés (délai, réunion, délivrabilité). Et enfin, Marc-Antoine gère la partie éditoriale : c’est le contenu (très important en SEO)

Nous sommes basés sur ces trois activités, c’est assez structuré dans notre boîte.

Quels sont tes futurs projets ou tes projets actuels ?

Notre ambition à court et moyen terme est de continuer à développer notre agence en augmentant à la fois notre nombre de clients et embauchant de nouveaux collaborateurs. Nous avons une  stratégie qui fonctionne et on souhaite se développer. Nous souhaitons tous les ans faire mieux que l’année précédente et continuer sereinement à croître !

Comment devient-on cofondateur d’une entreprise de SEO?

Je suis issu d’une formation commerciale (j’ai un BTS action commerciale) et j’ai travaillé quelques années en grande distribution chez Coca-Cola Entreprise et chez Nestlé Waters. J’ai vraiment appris la gestion de projet, l’organisation et le développement de business au sein de ces deux grands groupes. J’étais chef de secteur et j’avais un parvis de magasin à gérer. Pour moi, c’était comme gérer des clients.

Après ça, je suis parti à l’étranger avec une envie de bouger un peu. En rentrant, j’ai ouvert un commerce de vêtements avec ma propre marque de vêtements. C’est là où j’ai découvert le e-commerce, le web et ça m’a fasciné. Je trouvais que le commerce alliait vraiment mes deux passions ; le business (vente, commerce) et le webdesign.

Je pense que le métier de chef d’entreprise ne peut s’apprendre qu’en pratiquant, au quotidien. Il faut être multitâche et un maximum autodidacte : on n’a pas le temps de se former pour répondre à chaque problématique.  C’est « un métier » passionnant.

Plus jeune, quel était ton métier de rêve ?

Je voulais être pilote de formule 1. Mon père était fan de course automobile et j’ai passé mes week-ends sur des pistes de karting, dans des courses automobiles, des grands prix de F1, les 24h du mans. Je faisais du karting, les pilotes me faisaient rêver.. Je me souviens qu’en maternelle lorsque l’on devait dire les métiers que l’on voulait faire plus tard, je mettais pilote de F1 et footballeur (rires). Ensuite, en grandissant, j’ai rapidement su que je voulais et que j’allais être indépendant.

Qu’est-ce qui t’as le plus séduit chez LMDC ?

Clairement le fait d’être entouré. J’adore qu’il y ait d’autres boîtes autour nous. On a une activité virtuelle,  avoir un contact humain au quotidien avec d’autres indépendants est très bénéfique pour le bien être personnel. Le fait d’être au coworking, me donne satisfaction d’être bien entouré.

Quelle est ta maison ? Que peux-tu en dire ?

Je suis à la Maison de la Laiterie. L’ambiance est très sympa, les locaux classe, j’adore ce côté brique, un peu loft. Aurélie est toujours là en plus dès qu’on a un besoin elle. Je recommande et je suis très très content des locaux. Je me sens bien ici, tout simplement.