Drag
Nos maisons

Nos prestations

On s'appelle ?
  • Le bureau de demain

Où télétravailler en dehors de chez soi ?

Il est possible de pallier les inconvénients du télétravail à la maison tout en gardant ses avantages de flexibilité et proximité. Il existe plusieurs solutions comme les espaces de coworking, cafés, gares, centres d’affaires. Chacun peut constituer un endroit pour travailler, plus ou moins confortablement. 

Les espaces de coworking

Si vous n’êtes pas familier du concept, il s’agit d’un espace de travail partagé, regroupant toutes sortes d’entreprises (indépendants, salariés). L’organisation peut être différente selon les besoins de chacun : open space nomade ou sédentaire, bureaux privés, salles de réunion…

Le gros plus du coworking, c’est le partage. En effet, on peut retrouver au sein du même espace une multitude d’entreprises. Elles ont parfois des activités extrêmement différentes ou au contraire très similaires. C’est ici tout l’intérêt : côtoyer au quotidien d’autres personnes, partager des expériences, se conseiller, créer son réseau, entretenir des projets communs..

Lorsqu’on a pas la possibilité de travailler au sein d’une entreprise, de côtoyer du monde et d’entretenir des relations avec ses collègues, l’isolement se fait vite ressentir. En coworking, vous rompez cette solitude en vous permettant de créer des relations de franches camaraderies avec les autres coworkers.

Financièrement c’est plutôt très avantageux ! En effet, dans la plupart des coworkings, un grand nombre de services sont pris en charge. Ils sont compris dans votre facturation : WI-FI, équipement de bureau standard, équipement de cuisine, thé et café à volonté.. Sans oublier les charges fixes qu’on évite d’augmenter à la maison : eau, électricité, sécurité…

Il ne vous reste dans la majorité des cas à venir vous installer et commencer à travailler immédiatement. 

Chaque coworking à ses particularités ! Si certains sont ouverts à tous, d’autres sont des plateformes spécifiques pour les métiers du digital, Digital Village par exemple. À la Fabrica, à Paris, le coworking est réservé aux coiffeurs indépendants, et équipé en conséquence. ZeBocal, à Poitier, s’adresse uniquement aux freelances issus du graphisme ou du multimédia. A Paris, la Poussinade est réservée aux entrepreneurs. Bref, des coworkings, il y en pour tous les goûts, plus qu’à trouver le vôtre ! 

Les centres d’affaires

À la différence d’un espace de travail collaboratif, un centre d’affaires est un immeuble de bureaux proposant aux professionnels des locaux privatifs. Les centres d’affaires sont généralement situés dans des quartiers d’affaires reconnus, gares…

Ce type d’espace a l’avantage de proposer des services de secrétariat et de l’assistanat. Il y a toujours une personne à l’accueil chargée de répondre aux appels, accompagner vos clients, réceptionner votre courrier…Cependant, les autres services comme le café, la connexion internet, le droit à l’impression peuvent ne pas toujours être inclus.

Le centre d’affaires répond alors aux besoins de télétravailleurs plus exigeants et axés sur une offre d’avantage professionnalisante.

L’hôtel

Télétravailler dans espace de coworking au sein d’un hôtel permet de regrouper en un seul lieu un espace de travail et de repos Ceci permet d’augmenter la qualité du travail. La tendance a été lancée par l’Hôtel Schani, à Vienne, en 2014 avec un objectif clair : intégrer le concept de coworking dans l’industrie hôtelière car 46 % de ses cadres, qui travaillaient régulièrement à l’hôtel pendant leur voyage, ont exprimé le souhait de pouvoir le faire en dehors de leur chambre.

Les avantages sont alors nombreux, les télétravailleurs pouvant profiter de toutes les commodités et du service des chambres. Le room service y compris, ainsi que des parties communes, les bars et les restaurants de l’hôtel. Certains groupes hôteliers se sont totalement spécialisés dans la formule “hotel coworking”. On pourra citer le groupe Accor, qui propose une formule coworking complète. D’autres, comme le groupe Barrière, propose des “escapades télétravail” en offrant une chambre avec vue sur la mer.

La crise sanitaire a récemment redonné une impulsion au concept. Les hôtels, désertés des touristes, des voyageurs d’affaires et des séminaires transforment leurs chambres et halls d’entrée en espaces de coworking et bureaux privés la journée. Des formules de location sont alors disponibles encore aujourd’hui à l’attention des télétravailleurs ! Une occasion de pouvoir exercer son activité dans un lieu atypique avec un grand confort. 

Les tarifs varient de 35 euros (pour les hôtels éco) à 160 euros (pour les hôtels de luxe/prémium) pour une durée de 9 heures consécutives. 

Les cafés

Certains cafés disposent d’une bonne connexion internet et d’espaces adaptés pour télétravailler. Moyennant l’achat de consommables, vous avez la possibilité de pouvoir travailler près de chez vous et donc de séparer vie professionnelle et personnelle.

Cependant, le bruit ainsi que les équipements (assises, tables) sont peu confortables et ne permettent pas toujours de travailler dans des conditions optimales au quotidien.

Il existe cependant une solution hybride entre le café et le coworking. Cette solution porte tout simplement le nom de “café coworking”. On pourra citer Les Piaules, Le Nuage Café ou encore L’Anticafé, tous à Paris.

Pour pouvoir y travailler, il faut s’acquitter d’un forfait qui peut-être à l’heure, la journée ou au mois. Les tarifs sont avantageux et peuvent aller de 2€ l’heure à une vingtaine d’euros la journée. Ces cafés coworking ont l’avantage de proposer un mobilier plus adapté, des imprimantes, parfois des salles de réunions et bien-sûr des snacks et boissons, l’avantage du côté “café” !

Bientôt un chèque bureau pour être accessibles à tous

Le coworking a le vent en poupe ! Et c’est pour coller à cette tendance que plusieurs entrepreneurs, politiques ou syndicalistes ont réclamé récemment la création d’un chèque bureau. Il aura pour effet de faciliter l’accès à un espace de coworking ou un tiers lieu. Le chèque sera destiné aux employés en télétravail, permettant ainsi de profiter d’un espace tout équipé à proximité de leur domicile et réduire leur coût de mobilier à la maison. 

Les personnalités participant à la promotion de ce chèque bureau proposent qu’il soit cofinancé par l’Etat et les collectivités territoriales, mais aussi que le comité social et économique des entreprises (CSE) participe également au financement. Ceci devrait permettre à chaque travailleur de pouvoir en bénéficier !