Le Coworking, un nouveau concept ?

Le Coworking, un nouveau concept ?

Bien que très à la mode aujourd’hui, le concept du Coworking et de bureau à partager ne date pas d’hier. En effet, le premier bureau à partager a vu le jour en 1995, sous une forme certes différente de l’idée que l’on se fait du Coworking aujourd’hui, mais dont l’essence du projet est sensiblement la même.

Tout d’abord, êtes-vous sûr(e) de connaître le Coworking ?

Pour les non-bilingues, et les autres, le mot Coworking peut sembler un peu barbare. En français traduit dans le texte, Coworking signifie « cotravail ». De ce principe, on comprend « travailler ensemble ». Pour faire simple, d’un point de vue littéral, le Coworking signifie le partage de bureau. En réalité, c’est bien plus que cela. Un Coworking vous permet de louer un bureau clef en main, sans soucis de paperasse. Le Coworking vous permet aussi – et surtout – d’intégrer une communauté, de regrouper des dynamiques et des énergies afin de faire avancer des projets.

Pour résumer, un Coworking c’est : un bureau clef en main, une communauté, des activités (ateliers de formation ou de loisirs proposés aux coworkers) et un réseau.

Qui travaille dans un Coworking ?

Il n’y a pas de portrait type dans un Coworking. Les Coworkings accueillent des indépendants, des freelances, des startups mais aussi des associations, des télé-travailleurs…
Après ces quelques rappels, nous pouvons passer à l’historique du Coworking !

D’une association de GEEKS passionnés d’informatique à un espace collaboratif

On considère souvent que le « C-Base » est le premier espace de Coworking à avoir vu le jour. En 1995, à Berlin, une association d’informaticiens désireux de partager leurs compétences en software et hardware se réunissent afin d’échanger sur ces différents sujets. Il s’agit en fait d’un hackerspace, ancêtre du Coworking. Il s’agit de tiers lieu, où des personnes ayant comme point commun la passion de l’informatique, de la technologie ou des sciences en général, se rencontrent et collaborent sur différents projets. Ce premier prototype de Coworking a influencé la façon de concevoir le travail, la vie en entreprise, mais il a également aidé le Coworking d’aujourd’hui à prendre forme.

Qui se cache derrière le mot « Coworking » ?

C’est Bernie de Koven qui a utilisé pour la première fois le mot « Coworking » en 1999. Ce game designer a utilisé ce terme pour désigner les lieux qui encouragent le travail collaboratif.

Créé en Allemagne, repris par les Américains (comme par hasard !)

Même si les premiers prototypes de Coworking sont berlinois, le Coworking est devenu ce qu’il est grâce à la Silicon Valley. En 2005, le premier espace de Coworking comme on les connait aujourd’hui apparait outre-Atlantique. Son fondateur est Brad Neuberg, un célèbre programmateur. Quelque temps après, un autre espace de Coworking apparait, le « Hat Factory », co-fondé par Chris Messina, l’inventeur du #hashtag de Twitter.Aujourd’hui, on compte environ 360 Coworkings en France et plus de 1 800 à travers le monde.
Maintenant que vous connaissez le passé des Coworkings, c’est à vous d’en écrire le futur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires.